Les peptides n’ont-ils vraiment aucun effet secondaire ?

Les peptides n’ont-ils vraiment aucun effet secondaire ?

Depuis quelque temps, les peptides ont fait leur entrée dans le monde de la musculation. Ses utilisateurs vantent leurs effets sur le développement de leurs muscles, de leur prise de force et pour leur sèche de qualité. Les peptides sont même recommandés pour les femmes en général et pour les hommes de plus de 50 ans, en remplacement des stéroïdes anabolisants.

En effets, leur action serait beaucoup plus douce pour l’organisme et sans les effets virilisants (apparition et densification de la pilosité, voix grave…) si connus des stéroïdes anabolisants. De plus, les peptides ne sont nullement suppressifs, ce qui signifie que pendant la cure et même ensuite, vous gardez la production de votre testostérone naturelle intacte. Elément plus qu’essentiel pour ceux qui ne veulent pas être affectés dans leur virilité !

Les peptides apparaissent donc comme l’alternatif miracle aux stéroïdes ! Enfin des compléments sportifs permettant de modeler son corps sans avoir à en  subir d’effets nocifs. Mais, même si leur action reste plus tolérable pour le corps, vous devez quand même les utiliser de manière appropriée à vos objectifs (réalisables bien évidemment !).

Rappelons en aparté, qu’une cure de stéroïdes anabolisants n’est pas synonyme d’effets indésirables si elle est encadrée et accompagnée des protections nécessaires ainsi que de la cure post relance. Alors avec les peptides, vous n’aurez pas besoin de protection particulière ni de cure de relance, comme ils ne sont pas suppressifs. Cependant, un certain protocole doit être respecté, pour ne pas voir apparaître certains désagréments.

Effets secondaires des peptides rares, mais possibles :

Le but d’une cure de peptides va être soit de faciliter la production d’hormone de croissance naturelle, soit d’amplifier cette production. Les effets secondaires, rares et réversibles, se situeront donc dans la sphère endocrine.

Parmi les éventuels effets indésirables, nous pouvons rencontrer :

  • Une sensation de fatigue
  • Une augmentation de la tension artérielle
  • La présence de liquide dans les tissus
  • Des douleurs dans le poignet, synonyme du syndrome de Tunnel
  • Difficulté d’endormissement, possibilité d’insomnie
  • Élancements dans les articulations
  • Douleurs dans les muscles
  • Syndrome du canal carpien, symbolisé par des fourmillements et des engourdissements dans la main et le poignet, accompagné d’une faiblesse musculaire
  • Une résistance accrue à l’insuline
  • L’apparition de diabète de type 2
  • Des oedèmes lorsque l’injection est mal réalisé et ne respecte pas les mesures d’hygiène

Ensuite, certains effets secondaires sont spécifiques à certains peptides, et là encore, ils restent extrêmement rares et réversibles.

  • Le CJC-1295 peut stimuler la sécrétion de cortisol

 

  • Le GHRP-6 et GHRP-2 peuvent entrainer plusieurs effets secondaires, tels que l’augmentation de la sécrétion de l’hormone de la faim, élévation de la production de  prolactine, accroissement de la transpiration, sensation de vertige, légers tremblements des membres, affaiblissement de l’action des récepteurs.

 

  • Le Mélanotan 2 peut entrainer une dépression, des nausées, des crises de paniques, des rougeurs. Pris à trop forte dose, il provoquera un bronzage de la peau extrêmement foncée.

Prévenir les effets secondaires des peptides :

Afin de ne laisser aucune place aux éventuels effets secondaires, suite à une cure de peptides, voici quelques recommandations :

Avant de commencer une cure de peptides, faites appel à un coach médical,spécialisé dans ce genre de traitement. Lui seul, sera en mesure de vous orienter vers le peptide répondant au mieux à vos objectifs.

  • Suivez bien les instructions données par votre coach, pendant toute la cure.
  • Assurez-vous de la provenance et de l’authenticité de vos produits. Actuellement, les meilleurs produits proviennent de Thaïlande et d’Inde puisqu’ils sont fabriqués par de vrais laboratoires et soumis à de nombreux tests. Ils  respectent aussi les mesures d’hygiène lors de la fabrication. N’hésitez pas à faire un test d’authenticité sur les sites des laboratoires de la marque. Mais attention, ne vous tournez surtout pas vers le marché noir, qui vous vendra des produits moins chers, mais toxiques. Inutile de mettre votre vie en danger.
  • Respectez le dosage recommandé, la durée de la cure ainsi que les moments d’injection.
  • Faites attention aux interactions médicamenteuses ou à l’association avec d’autres compléments sportifs. Avant de commencer, indiquer à votre coach, tous les traitements suivis ainsi que les problèmes de santé éventuels.
  • Respectez bien les règles de stockage de vos produits : dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité, à -20 degrés. Dans ces conditions, vous pourrez les conserver plusieurs années. Une fois reconstitués, les produits se gardent au réfrigérateur jusqu’à leur utilisation, pendant plusieurs mois.
  • Veillez à reconstituer vos peptides avec de l’eau bactériostatique ou de l’eau stérile afin de garantir la pureté du produit. Il vous faudra 2.5ml d’eau pour une fiole de 5ml et 1 ml pour les fioles de 2ml.
  • Respectez les mesures d’hygiène pour l’injection : lavez-vous les mains avant de commencer, passez un coton imbibé d’alcool sur la zone à piquer ainsi qu’un autre coton sur le caoutchouc du bouchon de la fiole. Prenez votre seringue, introduisez de l’air à l’intérieur. Puis munissez-vous de la fiole. Retournez-là et piquez avec votre seringue au milieu du caoutchouc. Injectez l’air à l’intérieur de la fiole. Puis prélevez le produit. Pincez la peau et piquez rapidement la zone. Le produit doit ensuite être administré lentement. Retirez ensuite l’aiguille et placez un coton sur la zone d’injection.

Vous voici maintenant averti sur les précautions à prendre avant et pendant une cure de peptides afin d’éviter d’éventuels effets secondaires.  Avec ces attentions, vous pourrez ainsi profiter pleinement des effets bénéfiques que les peptides apporteront à votre corps : jolis muscles secs et fermes, prise de masse et de force, effets anti-âge et encore bien d’autres vous permettant d’être au summum de votre épanouissement.

Partager cette publication

Comments (4)

  • Philias fog

    C’est vraiment complexe les peptides. Voici mon expérience en tant qu’utilisateur de longue date de peptides. Les m’ont apportés beacoups de bonnes choses, certes les gains ne sont pas aussi important qu’avec les steroides et en plus ils tardent à venir, mais ils sont par contre de très bonne qualité et peuvent durer très très longtemps.

    17 mars 2018 à 7:00
  • Cluny

    Les effets secondaires qui m’ont vraiment marqué durant mes anciennes cures de peptides c’est cette sensation de fatigue. Mais cette sensation va disparaitre au bout de quelques jours donc rien de bien méchant comparé aux bénéfice qu’on peut tirer des peptides.

    15 mars 2018 à 4:11
  • Kayne

    Je prends actuellement du CJC-1295 avec du GHRP, je peux dire que les effets de cette combinaison est hallucinant. Je prends 200mcg de chaque tous les jours et je dors comme un loir. Les deux composés apportent aussi une récuperation rapide, mes gras ont fondu même si je ne suis pas un modele de discipline en matière de diète. La seule chose qui me gêne avec peptides c’est une sudation importante en été, mais rien d’anormale je crois.

    12 mars 2018 à 12:50
  • VincentGill

    Article assez réconfortant. Depuis que j’ai découvert les peptides, je ne compte plus que sur ce complément pour booster mon entrainement. Mais quelques fois, je me demande si les produits que j’utilise seront nuisibles pour moi à la longue. Maintenant, je suis rassuré, surtout pour la partie compilation.

    27 février 2018 à 9:38

Laisser un commentaire