L’art de cumuler les stéroïdes

L’art de cumuler les stéroïdes

Pourquoi cumuler les stéroïdes anabolisants ?

Le cumul de stéroïdes anabolisants, « stack » en anglais, signifie que la personne va combiner deux ou plusieurs stéroïdes anabolisants, généralement pendant une courte période de 2 à 10 semaines, mais pouvant également durer plus longtemps. Les sportifs utilisent souvent plusieurs stéroïdes en même temps en les prenant sous différentes formes : orales (comprimés ou poudres), injectables (intramusculaire), ou cutanées (gels, crèmes…).

En combinant les différents produits, le but est donc de produire le meilleur effet possible, mais cela peut généralement conduire à  un mauvais usage des stéroïdes, autrement dit à une consommation excessive des stéroïdes qui sera largement supérieure à un dosage considéré comme thérapeutique.

Un cumul de stéroïdes anabolisants est censé avoir un effet sur la taille des muscles qui serait plus important que les effets de chaque stéroïde pris individuellement, mais cette théorie n’a encore jamais été scientifiquement démontrée.

Les stéroïdes anabolisants sont illégaux sans ordonnance et ce n’est pas pour rien ! Ils peuvent entraîner des problèmes de santé, plus ou moins graves selon le dosage et l’organisme de la personne, s’ils sont utilisés sans surveillance médicale.

Les consommateurs démarrent habituellement par la forme orale, puis passent ensuite à des formes injectables, ces dernières causant moins de dommages au foie. Concernant les athlètes préoccupés par les méthodes de dépistage des drogues, ils choisissent davantage les stéroïdes oraux car ceux-ci vont se dissiper plus rapidement de l’organisme. Par exemple, le Dianabol (Dbol) peut être pris oralement ou par injection, mais la plupart d’utilisateurs préfèrent les comprimés oraux, car la dissipation dans le corps permis moins de détection.

Il est également bon de savoir que toute forme de testostérone pourra être cumulée avec tout stéroïde anabolisant, contrairement à d’autres stéroïdes qui peuvent de pas bien se combiner—le Trenbolone est un stéroïde pris typiquement par ceux qui cherchent du gonflement, mais il y en a qui disent le Tren n’est pas bien avec un cumul pour la coupe.

 

Comment cumuler les stéroïdes anabolisants ?

 

Nous allons ici voir ensemble comment cumuler les stéroïdes, quelles sont les combinaisons les plus courantes, et les risques encourus. Nous listerons rapidement quels stéroïdes ont les effets les plus graves à court terme, ainsi que ceux à long terme, par exemple les problèmes de foie et de cœur.

Pour finir, nous verrons également quelles alternatives légales sont disponibles et qui sont bien plus sûres pour la santé, contenant essentiellement des extraits naturels. Les alternatives légales aux stéroïdes sont notamment populaires chez les bodybuilders du fait des effets positifs des stéroïdes sur le corps, mais sans aucun effet secondaire sévère.

La plupart des débutants prennent au cours d’un premier cycle Anavar, Testostérone et/ou Dianabol du fait qu’il y ait moins de risques secondaires.

Anavar est souvent considéré comme le stéroïde le plus sûr pour les débutants, entraînant une perte importante de graisse et un gain relativement important de muscle maigre. De son côté, la testostérone est un puissant stéroïde pour les gains musculaires et la force. Concernant le Dianabol, il provoque la meilleure prise de masse musculaire pour les débutants, mais ce n’est en revanche pas le mieux pour la santé.

Pour ceux qui ont une meilleure expérience de ces produits, on peut ajouter le Trenbolone, Anadrol et le Deca Durabolin parmi les stéroïdes les plus utilisés lorsque l’on cherche un cumul de stéroïdes anabolisants. Le cumul Anadrol et Deca Durabolin est d’ailleurs assez populaire et l’ajout du Deca ne provoquera pas beaucoup plus d’effets secondaires que lorsque l’on prend l’Anadrol seul.

Pour des améliorations encore plus visibles, préférez combiner Anadrol et testostérone ! Mais attention, ce cumul n’est pas recommandé pour ceux qui n’auraient pas l’habitude des effets secondaires provoqués car ils peuvent être compliqués à gérer.

Ce n’est toujours pas suffisant ? L’anadrol, le trenbolone et la testostérone, cumulés ensemble, sont sans doute le meilleur cycle de stéroïdes pour des effets décuplés, mais cette combinaison est aussi une des plus dangereuses. Les gains de masse de ce trio de stéroïdes seront impressionnant mais les effets secondaires seront également très sévères, même pour les consommateurs expérimentés de stéroïdes.

De nombreuses autres combinaisons sont possibles… Dianabol et Deca Durabolin, ou encore Dinabol et testostérone qui est un des meilleurs cumuls si l’on cherche principalement à prendre de la masse musculaire. Si l’on cherche plutôt la sécurité, on peut alors se diriger vers la testostérone cumulée au Deca Durabolin. Vous cherchez plus de gain de masse maigre ? L’un des meilleurs cycles de stéroïdes consiste à cumuler testostérone et trenbolone.

Le Winstrol est un stéroïde qui est couramment cumulé avec d’autres stéroïdes anabolisants pendant un cycle. Les composés combinés avec ce médicament seront notamment déterminés par les objectifs physiques du consommateur. De nombreux bodybuilders ont également tendance à utiliser le Winstrol pour les phases de coupe s’ils veulent conserver le tissu musculaire maigre tout en réduisant la graisse corporelle.

Concernant les effets, l’avantage de combiner Winstrol avec de la testostérone pour gagner en tissu musculaire, c’est qu’il va permettre d’augmenter les effets anaboliques du cycle sans effets secondaires dus aux œstrogènes.

La combinaison de Winstrol avec un autre médicament tel que le Trenbolone pendant une phase de coupe est également très courante. En effet, le consommateur va pouvoir ainsi conserver une apparence musclée avec des muscles bien dessinés tout en réduisant la graisse corporelle lorsque ce cumul est accompagné de musculation, de cardio et d’une bonne alimentation.

Parmi les cycles de stéroïdes les plus courants, les plus faciles d’utilisation et les plus efficaces, on retrouve le Winstrol cumulé à l’énanthate de testostérone ou cypionate de testostérone. La durée du cycle sera de 12 semaines. La dose de testostérone sera alors divisée à parts égales de 250 mg deux fois par semaine et de les prises doivent être le plus séparées possibles.

Le Winstrol, l’Anavar et le Clenbutérol sont des produits très populaires auprès de ceux qui veulent des muscles saillants, bien définis. Ce cycle dure huit semaines et il est particulièrement recommandé pour les femmes.

Les résultats seront vraiment visibles à l’œil nu car le Winstrol va tonifier la peau et donner l’apparence d’un corps plus sec. Les utilisateurs remarqueront également un gain de force, d’énergie, et une meilleure récupération suite aux séances d’entraînement. Le fait de cumuler plus d’un stéroïde dans un cycle permettra aussi aux stéroïdes de s’éliminer les uns les autres de l’organisme.

Comme mentionné précédemment, il y a de nombreuses options de cumuls. A vous de voir ce qui vous convient le mieux, et soyez conscient des effets secondaires! Il est aussi recommandé d’obtenir une ordonnance par un médecin.

Voici donc comment cumuler les stéroïdes… Mais rappelez-vous que rien est aussi simple. Peu importe quels stéroïdes vous prenez et avec quoi vous les combinez, il faut avant tout la volonté de suivre un régime alimentaire sain et de s’entraîner correctement et régulièrement car leur usage seul ne suffira pas à faire des miracles sur votre corps !

 

CLIQUEZ ICI POUR PLUS DE CONSEILS DU COACH

Partager cette publication

Comments (2)

  • Avatar
    Kevin John

    Excellent post surtout pour ceux qui viennent de commencer ou qui sont curieux de savoir comment ça se passe. Pour ma part, c’est le trio winni anavar et clen que j’aime bien

    2 novembre 2020 à 8:10
  • Avatar
    Jeremie Solo

    Très bon blog, tout y est. Et merci aussi pour vos conseils, ça aidera plus d’un sûrement parce que je vois des gars là qui font n’importe quoi et se plaignent du résultat

    1 novembre 2020 à 1:18

Laisser un commentaire